Acouphènes

27 octobre 2020 - Benoit Audition

Que sont les acouphènes ? 

Ils se caractérisent par des bruits variables perçus par l’individu le plus souvent associés à une hypoacousie, majorés dans une situation silencieuse, par la fatigue, par le stress et la concentration sur la perception de ce bruit. Ils peuvent survenir sur toutes causes de baisse d’audition (bouchon, otite, traumatisme sonore…).

Les acouphènes sont fréquents en cas de presbyacousie.

Le traitement est la correction de la perte auditive. En cas d’appareillage auditif, la correction auditive suffit le plus souvent à une habituation progressive. En cas de gêne persistante, peut alors être activé un masqueur d’acouphènes sur l’aide auditive. Il existe d’autres traitements possibles associés comme la  relaxation, la thérapie cognitive et comportementale, la sophrologie…

Les acouphènes touchent énormément de personnes ;alors que le nombre de personnes souffrant d’acouphènes en France était jusqu’à présent estimé entre 2 et 2,5 millions, il pourrait en réalité atteindre 16 millions de personnes, d’après les projections tirées du sondage de l’Ipsos auprès de 900 personnes âgées de 16 à 75 ans. Une personne interrogée sur deux a déclaré avoir déjà ressenti des sifflements ou des bourdonnements d’oreille à au moins une reprise, un taux atteignant 56 % chez les 16 à 34 ans. Chez 26,74 % des personnes sondées, les acouphènes se produisent « de temps en temps », soit 12,3 millions de personnes souffrant d’acouphènes chroniques si l’on extrapole les résultats du sondage à l’ensemble de la population des 16-75 ans, tandis que 8,07 % affirment ressentir des acouphènes « fréquemment » de jour ou de nuit, soit 3,7 millions de personnes concernées.

Les acouphènes sont considérés comme gênants par 88 % de Français, et ont des conséquences fâcheuses sur la concentration (81 %) et la compréhension (78 %).

Comment les acouphènes surviennent-ils?

Le bruit entendu survient soit brutalement lors d’un événement (concert bruyant, épisode de stress…) soit progressivement. Il est constant ou intermittent. Dans certains cas (fatigue, stress, changements de position de la tête, etc.), cela peut être plus sévère. Il peut être ressenti dans une oreille ou dans les deux oreilles. Cela peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement, un cri, une cloche, un sifflement, un tourbillon, un clic…

Il existe deux types d’acouphènes :

  • Acouphènes « objectifs » : ils sont rares (5% des cas) et correspondent aux sons des organes situés dans le corps (par exemple, bruit du sang circulant dans les vaisseaux du cou ou de la tête).

La cause doit être recherchée, car un traitement est généralement disponible. 

  • Acouphènes « subjectifs » : ils représentent 95 % des cas. Ils sont associés à une maladie de l’oreille. Ils prennent la forme de bourdonnements ou de sifflements, uniquement perçus par le patient.

Dès l’apparition des premiers symptômes, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un médecin généraliste ou un ORL.